MASQUE PROTECTEUR RÉUTILISABLE

Acheter nos nouveaux masques réutilisables

La structure du masque BOE a été développée par nos conseillers scientifiques
Nos designers se chargent des imprimés positifs visant à réduire la stigmatisation

La structure du masque BOE a été développée par nos conseillers scientifiques. Nos designers se chargent des imprimés positifs visant à réduire la stigmatisation

Image module
MASQUES POUR ADULTES
MASQUES POUR ADULTES

Des imprimés positifs pour enfants

Notre première collection d’imprimés inspirés de la nature a été conçue pour aider les enfants à se sentir bien dehors

Notre première collection d’imprimés inspirés de la nature a été conçue pour aider les enfants à se sentir bien dehors

Image module
MASQUES POUR ENFANTS
MASQUES POUR ENFANTS

Made Responsibly. Pour vous, et notre planète.

Développé en collaboration avec des scientifiques et des designers britanniques et européens, nous vous proposons un masque réutilisable, lavable, adapté aux peaux sensibles, en coton certifié biologique, imprimé avec des encres non toxiques conformes à REACH, et ne contenant pas de plastique à usage unique. Les matières premières proviennent de nos partenaires accrédités en Inde, avec une main-d’œuvre composée à 90% de femmes, et assemblées au Royaume-Uni.

Le tout en empêchant la propagation des virus.

Développé en collaboration avec des scientifiques et des designers britanniques et européens, nous vous proposons un masque réutilisable, lavable, adapté aux peaux sensibles, en coton certifié biologique, imprimé avec des encres non toxiques conformes à REACH, et ne contenant pas de plastique à usage unique. Les matières premières proviennent de nos partenaires accrédités en Inde, avec une main-d’œuvre composée à 90% de femmes, et assemblées au Royaume-Uni.

Le tout en empêchant la propagation des virus.

Image module

Informations sur les masques et accréditations

Ceci n’est pas un masque de qualité médicale. Ces derniers, en quantités limitées dans le monde entier, sont réservés aux professionnels de la santé ayant des besoins de filtration spécifiques. Cependant, voici les exigences que nos conseillers scientifiques ont listé pour réduire la propagation du virus à travers les gouttelettes.

Image
Protection contre les gouttelettes projetées par la parole, la toux, les éternuements, la pollution, la poussière PM 10
Image
Lavable au savon/lessive à la main ou à la machine. Lavable en machine à 60°C maximum, mais vous pouvez également les laver à des températures plus basses
Image
2 Couches de coton au tissage serré - Respirables et protectrices
Image
Certifié coton biologique GOTS
Image
Encres non-toxiques, conformes à la règlementation REACH
Image
Forme bien ajustée autour du nez et de la bouche, bandelette nasale et insertion de filtres possible
Image module

Rencontrez l’un de nos conseillers scientifiques

Dr Thomas Eaton MChem PhD AMRSC

“Il est de plus en plus évident, au sein de la communauté scientifique, que le grand public devrait porter des une protection pour le visage, notamment des masques en tissu, pour réduire la transmission du coronavirus Covid-19 (SRAS-CoV-2). Afin de compléter la demande en masques de qualité médicale, plusieurs autorités sanitaires ont modifié leurs directives et encouragent désormais le port de masques en tissu par la population en général. En particulier, le public devrait réserver l’utilisation de masques de qualité médicale supérieure et des respirateurs filtrants (y compris le N-95) au seul personnel médical.

Les masques en tissu réutilisables, correctement appliqués et retirés, et pouvant être lavés au savon, seront utiles pour le grand public et offriront une solution à plus long terme et plus économique pour à la fois les personnes et l’environnement – surtout par rapport aux alternatives jetables.

Le traitement le plus efficace contre le virus à l’extérieur du corps consiste à utiliser du savon et des agents de surface équivalents pour rendre le virus inoffensif et prévenir la transmission. Pour le lavage du masque, un savon ordinaire pour les mains, du liquide vaisselle ou de la lessive suffisent, il n’est pas nécessaire d’utiliser un savon anti-bactérien ou un désinfectant pour les mains contre les contaminants viraux, bien que ceux-ci puissent compléter le traitement si aucun savon n’est disponible.

Après utilisation, ou une fois humides, les masques en tissu doivent être retirés et lavés immédiatement. Lorsque cela n’est pas possible, les placer directement dans un sac ou similaire avant de les laver”.

Le Dr Eaton est Conseiller Scientifique et Spécialiste en Transfert de Technologie, originaire de Suisse. www.inotio.ch

Dr Thomas Eaton MChem PhD AMRSC

“Il est de plus en plus évident, au sein de la communauté scientifique, que le grand public devrait porter des une protection pour le visage, notamment des masques en tissu, pour réduire la transmission du coronavirus Covid-19 (SRAS-CoV-2). Afin de compléter la demande en masques de qualité médicale, plusieurs autorités sanitaires ont modifié leurs directives et encouragent désormais le port de masques en tissu par la population en général. En particulier, le public devrait réserver l’utilisation de masques de qualité médicale supérieure et des respirateurs filtrants (y compris le N-95) au seul personnel médical.

Les masques en tissu réutilisables, correctement appliqués et retirés, et pouvant être lavés au savon, seront utiles pour le grand public et offriront une solution à plus long terme et plus économique pour à la fois les personnes et l’environnement – surtout par rapport aux alternatives jetables.

Le traitement le plus efficace contre le virus à l’extérieur du corps consiste à utiliser du savon et des agents de surface équivalents pour rendre le virus inoffensif et prévenir la transmission. Pour le lavage du masque, un savon ordinaire pour les mains, du liquide vaisselle ou de la lessive suffisent, il n’est pas nécessaire d’utiliser un savon anti-bactérien ou un désinfectant pour les mains contre les contaminants viraux, bien que ceux-ci puissent compléter le traitement si aucun savon n’est disponible.

Après utilisation, ou une fois humides, les masques en tissu doivent être retirés et lavés immédiatement. Lorsque cela n’est pas possible, les placer directement dans un sac ou similaire avant de les laver”.

Le Dr Eaton est Conseiller Scientifique et Spécialiste en Transfert de Technologie, originaire de Suisse. www.inotio.ch

Dites adieu au plastique à usage unique

Certaines personnes qui ne sont pas des professionnels de la santé peuvent mal se débarrasser de leurs masques jetables, ce qui peut avoir un effet dévastateur sur notre planète et nos communautés – voici pourquoi.

Image module

Photo credit Naomi Brannan
Fact sources: PlasticsOcean.org, and Oceansasia.org

Une Catastrophe Involontaire Causée par la Pandémie du Coronavirus

Plus de 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année, dont 50 % sont à usage unique. Avec l’utilisation croissante des masques à usage unique par le grand public, la pandémie de coronavirus est cause d’un nouveau type de déchets plastiques à usage unique s’accumulant de façon tragique et non intentionnelle. Sur cette photo prise sur les plages de Hong Kong, l’ONG Oceans Asia a retrouvé des quantités considérables de masques chirurgicaux échoués sur le littoral.

Depuis 1999, notre mission est d’éradiquer le plastique à usage unique dans les emballages. Nous avons aidé 60 000 clients dans le monde entier à créer des produits réutilisables, pratiques et attrayants, qui peuvent se dégrader dans la terre sans effets toxiques, ou être recyclés pour participer à une économie circulaire.

plastic pollution in ocean

Pourquoi les masques jetables peuvent causer des dégâts, s’ils ne sont pas correctement disposés

Des scientifiques des Instituts Nationaux de la Santé des États-Unis ont indiqué que des virus tels que le Coronavirus (COVID-19), peuvent survivre sur des surfaces en plastique jusqu’à 72 heures, des recherches complémentaires étant en cours. Si un passant touche ou ramasse un équipement de protection individuelle, comme un masque à usage unique, il y a un risque que le virus se transmette sur ses mains.

Il existe un réel danger, en particulier dans les pays en développement, que la réutilisation des masques à usage unique puisse donner aux porteurs de masques pré-portés un faux sentiment de sécurité, avec pour effet que le virus soit en fait attrapé et se propage davantage…

Veuillez noter que les masques jetables sont réservés aux professionnels de santé et qu’il existe des pratiques largement confirmées sur l’élimination correcte de ces équipements. Le masque réutilisable est conçu pour le grand public qui n’aura pas accès aux installations d’incinération comme les établissements hospitaliers.

Des scientifiques des Instituts Nationaux de la Santé des États-Unis ont indiqué que des virus tels que le Coronavirus (COVID-19), peuvent survivre sur des surfaces en plastique jusqu’à 72 heures, des recherches complémentaires étant en cours. Si un passant touche ou ramasse un équipement de protection individuelle, comme un masque à usage unique, il y a un risque que le virus se transmette sur ses mains.

Il existe un réel danger, en particulier dans les pays en développement, que la réutilisation des masques à usage unique puisse donner aux porteurs de masques pré-portés un faux sentiment de sécurité, avec pour effet que le virus soit en fait attrapé et se propage davantage…

Veuillez noter que les masques jetables sont réservés aux professionnels de santé et qu’il existe des pratiques largement confirmées sur l’élimination correcte de ces équipements. Le masque réutilisable est conçu pour le grand public qui n’aura pas accès aux installations d’incinération comme les établissements hospitaliers.

Les acteurs de notre chaîne d’approvisionnement

Les masques réutilisables BOE sont principalement assemblés à Londres, les matières premières provenant de l’usine de notre partenaire Supreme Creation dans le sud de l’Inde. La communauté est composée à 90% de femmes travaillant dans le merchandising, le design, la couture, la vérification des tissus, l’impression, l’emballage et le contrôle qualité. L’usine a l’un des plus faibles taux de rotation des employés dans l’industrie textile, de nombreux membres de l’équipe étant à l’usine depuis près de 15 ans. Il y règne une belle atmosphère familiale de soutien, d’attention et d’entre-aide. Des centaines de paires d’yeux et de mains ont participé à la conception et à la production de votre produit.

Les masques réutilisables BOE sont principalement assemblés à Londres, les matières premières provenant de l’usine de notre partenaire Supreme Creation dans le sud de l’Inde. La communauté est composée à 90% de femmes travaillant dans le merchandising, le design, la couture, la vérification des tissus, l’impression, l’emballage et le contrôle qualité. L’usine a l’un des plus faibles taux de rotation des employés dans l’industrie textile, de nombreux membres de l’équipe étant à l’usine depuis près de 15 ans. Il y règne une belle atmosphère familiale de soutien, d’attention et d’entre-aide. Des centaines de paires d’yeux et de mains ont participé à la conception et à la production de votre produit.

Regardez une vidéo à propos de notre usine partenaire

La science des masques : Informations Recueillies Auprès de Publications et de Sources Fiables

Ce graphique du Financial Times, montre la trajectoire des cas de Coronavirus parmi les pays ayant de fortes normes sociales encourageant le port de masques et ceux qui n’en n’ont pas.

Ce graphique du Financial Times, montre la trajectoire des cas de Coronavirus parmi les pays ayant de fortes normes sociales encourageant le port de masques et ceux qui n’en n’ont pas.

Image module

SOURCE: FINANCIAL TIMES

L’avis De La Communauté Scientifique Sur Les Masques

George GaoEldad EinavBrienen, Nicole CJ
"La grosse erreur commise aux États-Unis et en Europe, à mon avis, c'est que les gens ne portent pas de masque. Ce virus est transmis par des gouttelettes et par contact rapproché. Les gouttelettes jouent un rôle très important: vous devez porter un masque, car lorsque vous parlez, il y a toujours des gouttelettes projetées de votre bouche. De nombreuses personnes souffrent d'infections asymptomatiques ou présymptomatiques. Si elles portent un masque de protection, cela peut empêcher les gouttelettes porteuses du virus de s'échapper et de contaminer d'autres personnes".
George Gao
Director - General of the Chinese Center for Disease Control and Prevention
“Alors que la majorité des preuves viennent démontrer le rôle majeur de la transmission asymptomatique, l'utilisation de masques personnels, en particulier dans les lieux très fréquentés, devient essentielle pour empêcher la propagation du virus au sein de la communauté. Nous ne pouvons plus nous fier simplement aux symptômes ou au dépistage pour porter un masque protecteur".
Eldad Einav
'Stealth Transmission' of COVID-19 Demands Widespread Mask Usage - Medscape - Mar 29, 2020
“Nous pouvons en conclure que l'utilisation de masques de protection à l'échelle de l’ensemble de la population pourrait contribuer de manière importante à retarder une pandémie de grippe. L'utilisation de masques réduit également le taux de reproduction, peut-être même à des niveaux suffisants pour contenir une épidémie de grippe".
Brienen, Nicole CJ
"The effect of mask use on the spread of influenza during a pandemic. Risk Analysis: An International Journal 30.8 (2010): 1210-1218.
Image module

Les dangers environnementaux de l’utilisation de masques à usage unique dans le cadre d’une stratégie de sortie du COVID-19 – UCL Plastic Innovation Hub : Résumé

Paola Lettieri et le Centre d’innovation plastique de l’UCL, 24 avril 2020

  • Le port obligatoire de masques en public est susceptible d’être envisagé par le gouvernement dans le cadre d’une stratégie de sortie de crise.

  • La plupart des masques disponibles à la vente sont fabriqués à partir de couches de plastique et sont conçus pour être à usage unique. Si chaque personne au Royaume-Uni utilisait un masque à usage unique chaque jour pendant un an, cela créerait 66 000 tonnes de déchets plastiques contaminés et aurait un impact dix fois plus important sur le changement climatique que l’utilisation de masques réutilisables.

  • Le NHS (Système de Santé Publique britannique) affirme qu’il faut prouver clairement que le port de masques apportera des avantages significatifs pour sortir le Royaume-Uni du confinement s’il doit compromettre l’approvisionnement en masques.

  • De plus en plus de preuves viennent soutenir le fait que même les masques basiques peuvent être efficaces pour réduire la propagation du virus, en réduisant la portée et le volume de gouttelettes d’eau expirées contenant le virus.

  • Dans un environnement hospitalier, les équipements de protection à usage unique tels que les masques et les gants sont considérés comme des articles contaminés, et il existe des systèmes pour les éliminer en toute sécurité, impliquant leur ségrégation et incinération.

  • Il n’existe pas de système de ségrégation de ce type pour le grand public, et une politique rendant le port du masque obligatoire entraînerait des milliers de tonnes de déchets contaminés dans les rues et dans les ordures ménagères.

  • Il est prouvé que les masques réutilisables remplissent la majorité des tâches des masques à usage unique sans le flux de déchets qui y est associé.

La portée des gouttelettes

Image module
MASQUES RÉUTILISABLES